Le blog ados de la médiathèque François-Mitterrand de Poitiers

Le blog ados de la médiathèque François-Mitterrand de Poitiers et son réseau

Star Trip / Eric Senabre



(Didier jeunesse, 2017)

Idaho, été 1968. May ne tient plus en place dans son trou perdu. Son caractère bouillonnant ne supporte plus les champs de patates à perte de vue et les tentatives grossières du pasteur de la faire rejoindre les rangs de l'église. Les parents ayant mystérieusement disparu, May a la responsabilité de son jeune frère handicapé, Sam. Pour tromper l'ennui, May et son boyfriend Will s'affairent à bricoler un vaisseau digne de Star Trip, la série qui obsède le petit garçon.Voilà que par un concours de circonstances, le héros de Sam, le Capitaine Burke, se retrouve chez eux et se lance avec les trois jeunes dans un voyage complètement fou. Ils vont y croiser toute une galerie de personnages hauts en couleurs. Humour et aventure sont au rendez-vous de ce roman hors normes sur lequel souffle l'esprit des sixties.

Rédactrice : Anne B.

La double vie d'Elise / Leila Sales


(Hachette, 2017)

Elise est mal dans sa peau. Si en famille, ça va à peu près malgré la garde alternée, c'est surtout au lycée qu'elle souffre. Intelligente et sensible, elle n'a pas de vraies amies, elle se sent différente des autres, elle se trouve moche et nulle. Un soir, elle s'entaille le bras, davantage comme un appel à l'aide que parce qu'elle souhaite réellement mourir. 
Son réconfort dans la vie, c'est la musique. Elle est passionnée de pop et de rock indépendants, et  elle en connaît un rayon en la matière. Un soir qu'elle sort marcher pour s'aérer la tête, elle tombe sur Start, une discothèque qui propose une soirée pop/rock/soul underground une fois par semaine. S'éclipsant en secret tous les jeudis soirs, Elise rejoint la boîte de nuit, où elle fait des rencontres qui vont l'amener à prendre un nouveau départ.

Dans ce roman américain, on est bien loin des récits habituels avec pom-pom girls et romance idéalisée. L'ambiance est originale. Pas de "gentils" ni de "méchants", les personnages ont plusieurs facettes ce qui les rend réalistes. Le récit coule de source et se lit en un clin d’œil. Les passionnés de musique vont vibrer avec Elise, mais les autres peuvent apprécier aussi !

Rédactrice : Anne B. 

Les sorcières du clan du Nord T.1 / Irena Brignull


(Gallimard, 2017)

Avec son tempérament ombrageux, Poppy n'a jamais réussi à s'intégrer parmi les autres lycéens. Chez les sorcières, c'est Clarée qui fait tache : on la trouve trop douce, trop faible. Fatiguées de ne pas se sentir à leur place, les deux jeunes fille se rencontrent un jour sur un terrain vague entre ville et forêt. Chacune exerce sur l'autre une étrange fascination et elles deviennent amies. Poppy se passionne pour les remèdes de plantes dont parle Clarée alors que cette dernière s'intéresse de près aux magazines que lui apporte Poppy. Toutes les deux vont se lier avec Leo, un jeune sans-abri de leur âge.

Dans la communauté des sorcières du Nord, une prophétie annonce que c'est une fille Hawkweed qui deviendra reine. Pourtant, ni Clarée ni sa cousine Surelle ne semblent avoir la trempe d'une future reine. Et pour cause : un sortilège a échangé deux bébés au moment de la naissance.

Avec ce roman, Irena Brignull nous propose une captivante histoire, à la fois moderne et intemporelle. La couverture du livre évoque très bien l'atmosphère envoûtante du récit, cette rencontre entre deux univers sous le signe de la magie. Les personnages sont bien campés. On a envie de connaître la suite : objectif atteint pour ce premier tome.

Rédactrice : Anne B.

Emotions : enquête et mode d'emploi / Art-mella


(Pourpenser, 2016)

Vous avez vu "Vice versa" et vous pensez tout savoir sur les émotions ? Détrompez-vous ! Grâce à ce documentaire sous forme de BD, vous allez pouvoir en comprendre bien davantage.

Que faire quand on est assailli par une grosse émotion ? Quel est le rapport entre le corps et les émotions ? Peut-on neutraliser une pensée ? Art-mella répond à ces questions et bien d'autres sur un mode chaleureux, humoristique et surtout très clair. Elle utilise de nombreux exemples, et ses dessins sont tendres et très expressifs. Vite, le deuxième tome !

Rédactrice : Anne B.

Découvrez ici des extrait du livre.

Remise du Prix du roman contemporain à Mikaël Thévenot pour "Flow"




Mikaël Thévenot aime la ville de Poitiers, et c'est réciproque ! 
Avec Flow, son premier roman, il a remporté la 29e édition du Prix du Roman Contemporain. L'histoire qui se déroule entre Poitiers et Boston a séduit les élèves de 4e des 29 collèges participants du département.
Jeudi 15 juin 2017, l'auteur est revenu dans la ville où il a vécu ses années d'étudiant pour recevoir son Prix et rencontrer les jeunes lecteurs.



Le matin au TAP, les élèves du collège du Jardin des Plantes ont proposé une mise en scène du roman Puis, très touché par l'élection de son roman, Mikaël Thévenot a répondu à de nombreuses questions sur l'écriture et la publication du livre, les personnages de l'histoire, ses années à Poitiers, ses projets futurs...

Les échanges ont laissé place à la remise du prix proprement dit et aux discours des différents partenaires. Une séance de dédicaces à suivi.





L'après-midi, la rencontre s'est poursuivie en plus petit comité à la Médiathèque avec deux groupes pendant que d'autres collégiens visitaient l'établissement. Les élèves du collège du Jardin des plantes avaient réalisé une vidéo résumant Flow ainsi qu'une visite guidée virtuelle de Poitiers sur les traces de Josh, le héros du roman. Le collège Henri IV avait quand à lui conçu un quiz et préparé de nouvelles questions. Coordonnés par Marine Nauleau, les échanges furent passionnants et nous garderons un excellent souvenir de cette journée. Merci à tous les participants !










L'effet ricochet / Nadia Coste


(Seuil, 2017)

Dans un futur proche, les humains sont devenus infertiles et il faut passer par le clonage pour avoir des enfants. Malou vit dans un foyer avec sa petite sœur Clara depuis que leur mère est internée. Leur grande sœur Julie vit avec son compagnon. 
Un jour, Malou fait une découverte stupéfiante : Clara se casse le bras au même âge, au jour près, où Malou s'était cassé le sien et idem pour Julie. La même chose semble avoir eu lieu pour d'autres blessures. Cet "effet ricochet" serait-il un effet indésirable du clonage ? Pourtant, les autorités assurent que ce genre de situation n'est pas possible.

L'effet ricochet est un bon petit roman d'anticipation qui interpelle le lecteur. En effet, c'est suite à la pollution et aux perturbateurs endocriniens que l'humanité est devenue stérile. Le style et le rythme sont fluides. L'intrigue suit un cours assez classique mais le récit est parsemé de trouvailles originales. A lire dès le collège.

Rédactrice : Anne B. (Médiathèque)



Je suis ton soleil / Marie Pavlenko


(Flammarion jeunesse, 2017)


Déborah entre en Terminale. Si elle s'éloigne un peu de sa copine Eloïse, elle devient vite inséparable de Jamal, fan de mygales, et de Victor pour qui elle craque. Heureusement que ces deux-là lui permettent de passer de bons moments, car sa vie n'est pas facile tous les jours : sa mère est très fragile, et voilà que son père fréquente une autre femme. Elle doit aussi s'occuper d'un gros chien aussi puant qu'affectueux.

Excellente lecture que ce roman "tranche de vie" d'une auteure plus habituée au genre fantastique. Déborah a le sens de l'humour et beaucoup de courage, ce qui la rend sympathique. L'auteure a su trouver l'équilibre délicat entre drame et légèreté, et sa plume vive est un régal. Coup de cœur pour ce livre !

Rédactrice : Anne B. (Médiathèque)



Le blog ou la vie / Sophie de Villenoisy

(Fleurus, 2017)

Léa, 15 ans, est lycéenne à Agen. Une maman qui tient un pressing, un papa poissonnier, une petite sœur "pot-de-colle", l'adolescente ne trouve pas ça très glamour. Pour fuir ce quotidien, elle s'est créé une deuxième vie : sur le web, elle est Chine, 22 ans, blogueuse de mode. 
Elle aimerait attirer l'attention du bel Eliot, mais depuis un exposé fait en classe où elle présentait la blogueuse, le cœur du garçon semble ne battre que pour Chine. Quand Chine est invitée à Paris pour un défilé de mode, Léa commence à s'enfoncer dans ses mensonges. 

La jeune fille est tiraillée entre sa vie de rêve, faite de paillettes et d'invitations VIP et sa famille qu'elle aime malgré tout et qu'elle est consciente de blesser.
Le ton de Léa est humoristique mais on rit jaune car on sent bien l'amertume transparaître. 
Le contraste entre sa vie fantasmée et son quotidien est assez cocasse. Qui n'a jamais été tenté d'enjoliver la réalité  pour se mettre en valeur et se sentir aimé ?
On se doute que la supercherie sera découverte à un moment, mais on ne sait pas dans quelles circonstances, ce qui fait que la lecture conserve toute sa saveur.
Un roman à la fois léger et profond.

Rédactrice : Anne B. (Médiathèque)





J'ai avalé un arc-en-ciel / Erwan Ji

(Nathan, 2017)


Capucine, 17 ans, est d'origine française mais vit aux Etats-Unis depuis l'enfance. Pour sa dernière année de lycée,  elle a décidé d'ouvrir un blog. Elle y raconte les soirées entre amis, les journées de cours, son job dans un fast-food... Elle nous fait partager les coutumes de son établissement et nous décrypte des expressions ou particularités américaines (vous connaissiez le Morp ? Tag Day ?) Et puis surtout, elle nous fait part de ses doutes, de ses réflexions et de ses sentiments.

On accroche dès le début avec Capucine, chaleureuse, pétillante et pleine d'humour. 
C'est avec un serrement au cœur qu'on voit cette année de lycée se terminer car on s'est énormément attaché à la jeune fille et à ses amis.
Ce roman donne le sourire. C'est une vraie pépite à côté de laquelle il ne faut pas passer. 

Rédactrice : Anne B. (Médiathèque)



"Flow" remporte le Prix du Roman Contemporain 2017


C'est le tome 1 de "Flow" de Mikaël Thévenot qui remporte l'édition 2017 du Prix du roman contemporain. Il a été élu par les élèves de 4e du département, devant "Ma fugue chez moi", "Aussi loin que possible" et "Les loups chantants".

L'auteur, dont c'est le premier roman, sera présent à Poitiers le jeudi 15 juin pour la remise du Prix au TAP en présence des élèves votants des 28 collèges ayant participé.

L'après-midi aura lieu une rencontre à la Médiathèque du centre-ville avec les élèves des collèges Henri IV et Jardin des plantes.

Nouveau service : films à la demande



La Médiathèque propose dès à présent un nouveau service à ses abonnés : le téléchargement ou le visionnage en ligne parmi un choix de plus de  4000 films (fiction, documentaires, concerts). Vous pouvez visionner 3 films par mois, dont certains très récents, français ou étrangers. Pour voir comment faire, rendez vous sur la page "Ressources numériques" du portail.

La maison des reflets / Camille Brissot


(Syros, 2017)

2022, Daniel a 15 ans. Son père est le propriétaire de la plus prestigieuse "Maison de départ", où l'on peut rendre visite aux défunts sous forme de "reflets" : des clones virtuels. A part son père et sa gouvernante, Daniel ne fréquente que des "reflets" et vit une existence un brin maussade.
Missionné par son père pour créer un nouveau décor, Daniel se rend dans une fête foraine et y croise Violette, une jeune fille bien vivante.

Avec La Maison des reflets, l'auteur a trouvé une manière originale d'aborder le sujet de la mort et du deuil, et de faire s'interroger le lecteur.
Ce roman à l'atmosphère étrange aborde également les thèmes de la famille, du virtuel, des mensonges, des sentiments.
La forme du récit, classique et linéaire, et le niveau de lecture facile en font un roman à lire dès le collège.

Rédactrice : Anne B. (Médiathèque)

Caraval T. 1 / Stephanie Garber


(Bayard, 2017)

Scarlett et sa sœur Donatella vivent sur une île, à la merci d'un père tyrannique. Pour s'en échapper, Scarlett fonde beaucoup d'espoirs sur son prochain mariage avec un comte qu'elle n'a jamais rencontré. Or elle reçoit des invitations pour Caraval, un extraordinaire spectacle auquel elle a toujours rêvé d'assister. Les deux sœurs suivent un marin nommé Julian qui les transporte au cœur de ce monde enchanté. Rapidement, Donatella disparaît et Scarlett se met à sa recherche : Caraval n'est pas qu'un simple spectacle, c'est également un jeu où le réel et l'illusion se mélangent de manière troublante.

Avec ce premier roman, Stephanie Garber nous embarque au côté de son héroïne dans une aventure fascinante où, comme elle, nous risquons de nous perdre : suspense, faux-semblants... La lecture est prenante. 
Scarlett est aussi raisonnable et prudente que Donatella est insouciante et désinvolte. Quelle attitude est la plus appropriée à Caraval ? Et Julian, peut-on s'y fier ? Le mystère est savamment entretenu et le lecteur ne cesse de passer par des émotions contradictoires.
Les droits du roman ont été achetés en vue d'une adaptation au cinéma, ce qui n'est guère surprenant étant donné l'originalité de l'univers que l'auteur est parvenue à créer, quelque part entre Venise et le Pays des merveilles d'Alice. 


Rédactrice : Anne B. (Médiathèque)

Celle dont j'ai toujours rêvé / Meredith Russo


(PKJ, 2017)

Amanda fait sa rentrée dans un nouveau lycée après un déménagement chez son père, dans le sud des Etats-Unis. C'est un nouveau départ pour celle qui s'appelait Andrew jusque récemment. En effet, Amanda s'est toujours senti fille et assume désormais sa nouvelle identité, appuyée par un traitement hormonal.
Elle se fait rapidement des amies et tombe sous le charme de Grant, qui craque pour cette belle jeune fille sans se douter de son secret.

Le récit est entrecoupé de retours en arrière à différentes périodes de la vie d'Amanda qui nous éclairent sur la manière dont elle a vécu les choses depuis l'enfance : sa quête d'identité sexuelle bien sûr, mais aussi la réaction de ses parents, les brimades infligées par les autres garçons, sa tentative de suicide etc.

Beaucoup de références très américaines parsèment ce roman : football américain,  pickups sur le parking du lycée, églises fondamentalistes etc. Ce décor du sud des Etats-Unis, exotique pour le lecteur français, apparaît comme un terrain particulièrement miné pour une personne transgenre.

A la  fin du roman, l'auteur, elle-même trans, explique dans une note qu'elle a voulu faire comprendre ce que pouvait être un tel parcours de vie, même si d'autres peuvent vivre les choses différemment. En cela, elle est consciente d'avoir créé une "histoire type". Toujours est-il que Celle dont j'ai toujours rêvé est un beau roman sur l'acceptation de soi.


Rédactrice : Anne B. (Médiathèque)

L'Amour, le Japon, les sushis et moi


(Albin Michel, 2016)

Lucrèce, sa mère et son petit frère déménagent pour le Japon. L'adolescente fait son entrée au lycée dans la ville de Nagoya. Pourtant bilingue, elle éprouve des difficultés à s'intégrer. Quelle que soit sa bonne volonté et sa connaissance du pays, elle reste toujours une gaijin (étrangère) et ça l'agace. En rejoignant le Club des amateurs de sushis, la jeune fille espère nouer de vrais liens avec d'autres élèves. 

Ce roman offre une véritable immersion  dans la vie quotidienne du Japon d'aujourd'hui. L'effet "catalogue" est évité car les informations sur le mode de vie japonais sont habilement intégrées au récit, et la différence des mentalités fait partie de l'intrigue. Animée de bons sentiments, Lucrèce se mêle parfois un peu trop de ce qui ne la regarde pas. Cette maladresse réaliste la rend touchante, tout comme les personnages de garçons qui ne sont pas non plus idéalisés. L'Amour, le Japon, les sushis et moi est une agréable lecture dépaysante.


Rédactrice : Anne B. (Médiathèque)